12 conseils pour réduire l’anxiété et le stress de votre chat (réponse vétérinaire)

L’anxiété et le stress peuvent nuire à la santé mentale et physique de votre chat. L’anxiété est un sentiment d’agitation et de peur dû à l’anticipation d’un danger, et le stress est une réponse rapide aux menaces que le chat peut anticiper. Un chat anxieux ou stressé peut être très préjudiciable à son bien-être.

Dans cet article, vous découvrirez certains signes d’anxiété et de stress chez un chat et certaines des causes ou déclencheurs. Vous apprendrez également comment réduire efficacement l’anxiété et le stress de votre chat pour l’aider à vivre une vie plus heureuse et plus saine.

diviseur-chat

Signes d’anxiété et de stress chez un chat

Les manifestations physiques de l’anxiété et du stress chez les chats comprennent :

  • Agitation
  • Agitation
  • Rythme cardiaque rapide
  • Augmentation de la fréquence respiratoire
  • Éviter le contact avec les yeux
  • Pupilles dilatées
  • Tremblant
  • Salivation
  • Amélioration du toilettage
  • Cache
  • Oreilles en arrière
  • Cache
  • Mauvaise étiquette des toilettes (refus d’utiliser la litière ou de pulvériser)
  • Geler ou essayer de s’échapper
  • Piloérection ou cheveux dressés
  • Comportement destructeur
  • Agression

Les parents d’animaux de compagnie anxieux connaissent la douleur de voir leur bébé à fourrure être inconfortable – c’est là que le Hepper Nid Lit entre.

Ce produit est conçu pour les animaux nerveux, ce qui en fait notre lit préféré pour les animaux anxieux. La forme de bol avec des côtés arrondis s’enroule autour de votre animal pour qu’il se sente en sécurité, tandis que l’insert en polaire sherpa et la mousse moulée flexible garantissent qu’il est aussi confortable que possible. Calmer vos animaux anxieux n’a jamais été aussi facile. Cliquez ici pour en acheter un aujourd’hui.

Chez Pet Keen, nous admirons Hepper depuis de nombreuses années et avons décidé de prendre une participation majoritaire afin que nous puissions bénéficier des conceptions exceptionnelles de cette entreprise de chat cool !

sifflement de chat
Crédit image : yvonneschmu, Pixabay

Causes et conséquences de l’anxiété et du stress chez un chat

Habituellement, l’anxiété se développe par l’association d’expériences traumatisantes antérieures ou par des changements dans les routines bien établies d’un chat. Parce que les chats sont des créatures d’habitudes, parfois les plus petits changements dans leur environnement ou leurs routines peuvent entraîner de l’anxiété et du stress. De nouveaux bruits, un nouvel animal de compagnie, un changement de maison, un changement de litière ou de nourriture, une visite chez le vétérinaire sont autant de causes bien connues d’anxiété et de stress chez le chat.

Un chat anxieux et stressé développera des comportements aberrants, aura des difficultés à socialiser et sera sujet aux maladies, restant dans un état de malaise constant. En tant que propriétaires de chats, le bonheur et le bien-être de notre chat devraient toujours être l’objectif. Si vous avez remarqué que votre chat est anxieux et stressé, il est préférable de commencer à traiter ce problème avant qu’il ne dégénère et ne devienne plus difficile à inverser ou ne cause des problèmes physiques à votre chat. L’anxiété a tendance à être progressive, il est donc fortement recommandé de traiter le problème le plus tôt possible.

Gestion de l’anxiété et du stress chez un chat

La gestion de l’anxiété et du stress d’un chat se fait généralement par une combinaison de techniques de modification du comportement, de changements dans l’environnement du chat et, dans certains cas, de l’utilisation de remèdes naturels et de médicaments.

La première étape consiste à identifier ce qui cause l’anxiété chez le chat et à planifier la mise en œuvre des changements nécessaires. C’est différent dans chaque cas, et il n’y a pas de solution unique ; cependant, il existe quelques conseils pour aider à réduire l’anxiété et le stress de votre chat qui pourraient être très utiles et qui valent la peine d’être essayés.

diviseur-chat

Les 12 conseils pour réduire l’anxiété et le stress de votre chat

1. Exclure toute condition médicale

La douleur et l’inconfort feront souffrir un chat de stress et d’anxiété. Ainsi, la première étape sera de s’assurer que votre chat ne souffre pas ou n’est pas malade. Une évaluation physique complète pour vérifier le corps et peut-être des analyses de sang et une imagerie diagnostique seront nécessaires pour exclure qu’un problème médical sous-jacent soit à l’origine de l’anxiété de votre chat. Une visite à la clinique vétérinaire s’impose si votre chat présente des changements soudains de comportement.

vétérinaire évaluant chat birman
Crédit d’image : Stock-Asso, Shutterstock

2. Assurez-vous que tous les besoins de votre chat sont satisfaits

Cela semble évident, mais vous seriez surpris de voir à quel point les propriétaires de chats peuvent ignorer que les besoins du chat ne sont pas satisfaits.

Les besoins de base du chat comprennent les éléments suivants :

  • Une alimentation nutritive, suffisante et adaptée au chat, adaptée au stade de vie et aux niveaux d’activité de votre chat.
  • Accès illimité à de l’eau propre et fraîche.
  • Un ou deux bacs à litière suffisamment grands, dans un endroit sûr et calme, et toujours propres. Votre chat doit aimer la litière et elle ne doit pas avoir d’odeurs ou de textures désagréables.
  • Un espace confortable et sûr pour dormir. Les chats aiment les endroits qui offrent abri et confort tout en ayant une bonne vue sur l’environnement. Vérifiez Lit Pod Hepper qui coche toutes ces cases.
  • Un endroit à gratter pour aider à garder les griffes en parfait état.
  • Stimulation physique et mentale, facilement fournie par une variété de jouets. La rotation régulière des jouets du chat aide à les garder intéressants et attrayants.
  • Amour et affection. Bien que les chats puissent sembler froids et distants, ils ont besoin de votre amour et de votre affection comme tout autre être vivant. Mais soyez conscient des limites de votre chat et ne le submergez pas. Si votre chat vient chercher de l’attention et un câlin, faites de votre mieux pour lui en offrir.
  • La plupart des chats sont des créatures solitaires qui ont besoin d’avoir leur espace personnel. Les enfants partout autour d’eux ou le fait de devoir partager l’espace avec d’autres animaux de compagnie peuvent être très stressants pour les chats. Assurez-vous que le chat a toujours accès à du temps et à de l’espace personnels quand il en a besoin.

3. Étudier l’environnement

Essayez d’identifier si des changements reconnaissables dans l’environnement du chat pourraient être à l’origine de son anxiété. Nouveaux animaux de compagnie, enfants, changements de nourriture, bruits ? Tout changement de routine ou d’environnement doit être planifié et progressivement introduit avec les chats. Les chats sont très sensibles aux changements mais le sont encore plus s’ils souffrent d’anxiété. En reconnaissant le scénario spécifique à l’origine de l’anxiété, vous pouvez le gérer avant le début d’une crise.

deux chats domestiques jouant avec des jouets pour chats dans le salon
Crédit image : Magui RF, Shutterstock

4. L’environnement social

Pour les foyers à plusieurs chats, vous devez vous assurer qu’il n’y a pas de déplacement ou de comportement agressif entre les chats. Chaque chat doit se sentir en sécurité et répondre à ses besoins fondamentaux, y compris l’accès à la nourriture et à l’eau et un espace sûr. Les changements hormonaux peuvent entraîner des variations dans les interactions sociales du chat et, en tant que propriétaire responsable de plusieurs chats, vous devez toujours être attentif à l’interaction du chat pour vous assurer que chaque chat peut se sentir en sécurité. Si vous constatez des déplacements et des agressions, il faudra séparer les chats et commencer par un entraînement de socialisation positive.


5. Reconnaître l’anxiété de séparation

L’anxiété de séparation est un problème assez courant chez les animaux de compagnie. Si vous devez vous absenter pour travailler la majeure partie de la journée, essayez de laisser des divertissements et des jouets interactifs pour garder votre chat occupé. Ne faites pas grand cas en partant ou en rentrant dans la maison. Si ces méthodes ne fonctionnent pas, envisagez de faire appel à un gardien d’animaux ou à un deuxième chat pour tenir compagnie à votre chat solitaire pendant votre absence.

chat effrayé avec son propriétaire
Crédit d’image : Jaromir Chalabala, Shutterstock

6. Utilisez des diffuseurs de phéromones

Diffuseurs de phéromones synthétiques fonctionne en envoyant un signal de bien-être aux chats pour les aider à se calmer et à se sentir en sécurité et chez eux. Différentes formulations sont disponibles, selon que vous avez un foyer avec plusieurs chats ou un seul chat. Les diffuseurs de phéromones peuvent mettre un certain temps à fonctionner, mais ils constituent une option très efficace pour aider votre chat à se sentir calme, en sécurité et chez lui dans un environnement différent.


7. Essayez un spray calmant pour chat

Il existe plusieurs options sur le marché pour les sprays calmants pour chats. Certains ont des mélanges d’herbes relaxantes, et d’autres fonctionnent de la même manière que les diffuseurs de phéromones. Si vous utilisez déjà les diffuseurs de phéromones à la maison, le même spray de marque peut être très utile pour les déplacements et les voyages. Il peut être pulvérisé sur les couvertures dans la boîte de transport, la voiture ou la chambre d’hôtel et aidera votre chat à se sentir calme et chez lui n’importe où.

Vétérinaire administrant un spray pour chat pour calmer un chat
Crédit d’image : Elnur, Shutterstock

8. Essayez de la musique apaisante

Oui, la musique apaisante fait des merveilles pour certains chats souffrant d’anxiété. Cela vaut la peine d’essayer de fournir un environnement plus adapté aux chats à votre chat sujet à l’anxiété.


9. Planifier et utiliser des méthodes de formation et de désensibilisation

Voyager peut être un peu stressant pour les chats. Entraîner votre chat à entrer volontairement dans la boîte de voyage et à avoir une association positive avec lui contribuera grandement à renforcer sa confiance et son confort. En règle générale, le chat devrait recevoir une récompense pour être entré plusieurs fois dans la boîte de voyage. Ces récompenses aideront le chat à se sentir plus en confiance.

Femme conduisant une voiture avec un chat
Crédit image : Africa Studio, Shutterstock

dix. Utilisez des suppléments calmants

Le L-tryptophane, l’α-casozépine, la L-théanine et la choline sont quelques exemples de suppléments qui peuvent aider votre chat à faire face à l’anxiété.

Le L-tryptophane et l’α-casozépine se sont avérés efficaces pour réduire l’anxiété du chat. L’α-casozépine est un peptide bioactif issu de la caséine protéique du lait de vache qui a un effet anxiolytique comme celui des benzodiazépines. Le L-tryptophane est un acide aminé important dans la production de sérotonine (le neurotransmetteur du bien-être) du cerveau.

La L-théanine est un acide aminé présent dans les feuilles de thé qui a des effets anxiolytiques prouvés chez les humains et les animaux. La choline est un précurseur de la dopamine neurochimique, liée aux sensations de plaisir et de bien-être.


11. Essayez des mélanges d’herbes apaisantes

La racine de valériane, l’herbe à chat, le thym à chat et la racine de réglisse sont des mélanges à base de plantes qui ont des effets calmants et de bien-être sur les chats. Comme jouet reniflant ou comme thé, ce composé à base de plantes pourrait être exactement ce dont votre chat a besoin pour se calmer et faire face à l’anxiété. Nous vous recommandons d’utiliser ces herbes à l’avance si vous prévoyez de les utiliser pour un événement spécifique, comme un voyage, car vous pouvez en étudier les effets et la durée. Certains chats ne réagissent pas du tout à certaines herbes.

chat qui se roule dans l'herbe à chat
Crédit image : Kassel95, Pixabay

12. Parlez au vétérinaire de la possibilité de médicaments anti-anxiété

Si rien de ce qui précède n’est suffisant pour aider votre chat à faire face à l’anxiété et au stress, parlez au vétérinaire de la possibilité d’utiliser des médicaments contre l’anxiété à long ou à court terme. Selon les besoins spécifiques de votre chat, le vétérinaire pourra prescrire quelque chose qui aide votre chat à rester calme.

Nous vous recommandons de l’utiliser comme dernière ressource, car la plupart des cas peuvent être résolus naturellement sans utiliser ces médicaments. Les médicaments pourraient avoir des effets secondaires et avoir tendance à créer une dépendance. Ils constituent une dernière ressource efficace, mais assurez-vous d’abord d’avoir épuisé toutes les autres options.

diviseur-chat

Conclusion

Si votre chat souffre d’anxiété et de stress, il est préférable d’agir tôt pour éviter des souffrances inutiles et des complications de cas. Après vous être assuré qu’il n’y a pas de problèmes médicaux sous-jacents derrière le stress de votre chat, il existe plusieurs méthodes comportementales et naturelles à essayer avant d’examiner la possibilité de médicaments anti-anxiété sur ordonnance.