Des culottes sombres pour le dressage et d'autres choses dont le monde du cheval parle

Des culottes sombres pour le dressage et d’autres choses dont le monde du cheval parle

  • 1. Nouvelles règles vestimentaires pour le dressage britannique

    La nouvelle selon laquelle British Dressage (BD) allait autoriser les culottes sombres en compétition à partir de l’année prochaine – ainsi que les vestes de n’importe quelle couleur – a divisé l’opinion. Beaucoup saluent cette décision, qui, selon le directeur général Jason Brautigam, « vise à rendre BD aussi accessible que possible », tandis que d’autres affirment qu’ils s’en tiendront à leurs culottes blanches et vestes sombres traditionnelles. « Le dressage est un sport coloré, dans lequel tous les types de chevaux et poneys concourent, nous voulons donc permettre aux cavaliers de porter également les culottes et vestes de leur choix », a ajouté M. Brautigam. Comme le changement de règle, prédit par la chroniqueuse de H&H Anna Ross il y a un an, donne aux coureurs le choix de faire l’un ou l’autre, nous espérons que toutes les parties seront satisfaites.

    2. Changements suite à un documentaire télévisé infiltré

    Helgstrand Dressage enregistrera devant une caméra tous les entraînements dans ses bases danoises, dans le cadre de « efforts continus pour garantir le plus haut niveau de bien-être » – à la suite des « enregistrements de mauvaises équitations ». Cette nouvelle fait suite aux réactions négatives du public suite à la diffusion du documentaire de TV2, filmé sous couverture au haras en janvier. Dans un communiqué publié le 1er décembre, un porte-parole de Helgstrand Dressage a déclaré qu’à partir d’aujourd’hui (5 décembre), du matériel photographique professionnel sera installé dans tous les manèges des trois sites du haras au Danemark, « pour rassurer à la fois la fédération et les autorités sur le fait que l’équitation et la formation est effectuée correctement.

    3. Un coureur événementiel aligné pour la puissance de Londres

    La cavalière olympique Gemma Stevens fera partie des cavalières qui participeront à la puissance – et aux six barres – au London International Horse Show. Gemma montera sur son trajet Hickstead Derby, Envoy Merelsnest Z, connu chez lui sous le nom de Dime Bar. Le cheval a sauté d’une puissance, avec Phillip Miller au Horse of the Year Show cette année, mais ce sera une première tentative dans l’épreuve pour Gemma, qui a déclaré : « Je suis beaucoup moins inquiète pour le six barres ; si nous avons un peu de chance, je pense qu’il pourrait s’en sortir car il peut sauter une très grande verticale – mais la puissance me fait vraiment peur !

  • A lire également