Barrage de la Coupe des Nations pour la Grande-Bretagne et une triplette

  • De l’Europe au Moyen-Orient et aux États-Unis, nous avons connu de formidables sauts d’obstacles au cours de la semaine écoulée, avec de l’action Longines FEI Nations Cup, de la Coupe du monde et des grands prix de haut niveau à savourer.

    Voici votre tour d’horizon hebdomadaire des dernières actualités du saut d’obstacles international, ainsi que des résultats du monde entier.

    L’Autriche contre la Grande-Bretagne dans le thriller de la Coupe des Nations

    La compétition d’ouverture de la Coupe des Nations Longines FEI de 2023 a eu lieu à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, où l’Autriche a galopé vers la victoire après un barrage contre la Grande-Bretagne. Le cavalier de l’équipe autrichienne Christoph Obernauer a scellé la victoire avec un tour de 33,68 secondes sur le hongre de 10 ans Kleons Renegade (photo ci-dessous), tandis que le Britannique Joe Whitaker et le brillant Hulahupe JR, avec qui il a remporté la Coupe du monde la semaine précédente, vient de taper les dernières planches pour la deuxième place. Les vainqueurs de l’année dernière, l’Irlande, ont pris la troisième place.

    « Je ne me souviens pas de la dernière fois que l’Autriche a remporté une Coupe des Nations et c’est peut-être même la première fois qu’un Autrichien remporte une Coupe des Nations cinq étoiles. Nous sommes vraiment fiers de notre résultat », a déclaré Gerfried Puck, membre senior de l’équipe. Côté autrichien.

    Le pionnier britannique William Funnell a fait ses débuts cinq étoiles en Coupe des Nations avec Equine America Billy Picador, 11 ans, se remettant d’un premier tour de 18 fautes pour sauter sans faute. Tim Gredley et Medoc De Toxandria ont affiché un sans-faute suivi de quatre fautes, avant que les frères Donald Whitaker (sur Millfield Colette) et Joe Whitaker sur Hulahupe JR n’ajoutent seulement quatre fautes chacun sur leurs deux manches.

    « C’est allé jusqu’au fil – c’était un bon! » Jo a dit. « C’était un très bon parcours de 1,60 m, jusqu’à la hauteur, et Hulahupe semble s’améliorer tout le temps – je suis très fier de lui, il progresse bien. C’est mon meilleur pote, je l’ai depuis qu’il a 6 ans et on a tout fait ensemble. Mais c’est grâce à la famille Bullock, John et Jan et Jess Crane, qui possédaient Hulahupe JR jusqu’à ce que je l’achète l’année dernière. Ils l’ont mis avec moi quand il avait six ans et ils ont toujours cru que c’était un bon cheval, et ils ont cru en moi. C’est donc un grand merci à eux pour tout. Sans eux, nous ne serions pas là du tout.

    Une triplette « unique » remporte la Challenge Cup

    Un cheval et un cavalier qui ont bénéficié d’un partenariat de 15 ans ont remporté la Adequan WEF Challenge Cup lors du Winter Equestrian Festival de cette semaine en Floride. La cavalière américaine Nicole Shahinian-Simpson et Akuna Mattata ont dirigé un peloton de 12 barrages pour remporter l’épreuve sur le terrain en gazon du Derby, vendredi 20 janvier. La jument adolescente Holstein, propriété de Carol Rosentstein et Silver Raven Farms, était l’une des trois pouliches triplées par transfert d’embryon de l’ancien partenaire de Nicole, SRF Dragonfly De Joter.

    « Elle est unique à bien des égards, et il faut un peu de temps pour se préparer pour la classe, mais une fois qu’elle est ici, elle est un cheval de concours », a déclaré Nicole. « Son taux d’adrénaline est si élevé qu’elle ne voit que du rouge. Mais, après le tour, vous pouvez sortir les rênes lâches et c’est une championne de la remise des prix. Elle est très calme à l’écurie et c’est un cheval facile à entretenir. Quand elle se lève ici et qu’elle sait que c’est une classe importante, elle est tout sport.

    L’étalon olympique gagne à l’âge de 20 ans

    L’excellent étalon de 20 ans, Tic Tac, est revenu dans l’enclos du vainqueur du Winter Equestrian Festival (WEF) à Wellington, en Floride, avec le sauteur britannique Ben Maher. L’étalon Clinton de Jane Clark était plus beau que jamais sur le terrain de Derby en herbe à Equestrian Village au cours de la deuxième semaine du WEF pour dominer l’épreuve de vitesse CSI3 * 1,45 m de jeudi (19 janvier).

    « Tic Tac sait tout maintenant, il s’agit donc davantage de le garder en forme et de profiter de tout », a déclaré le champion olympique, qui garde l’étalon – son partenaire olympique de Rio 2016 – en Floride toute l’année.

    « Nous ne le voyageons pas en Europe. Nous sommes très chanceux que le personnel et l’équipe à la maison s’occupent de lui. Il connaît son travail et il aime cette arène.

    Ben a ensuite terminé deuxième du grand prix Palm Beach Equine Clinic à 50 000 $ sur Enjeu De Grisien, après avoir remporté la qualification nationale de jeudi avec Charlotte Rossetter et le hongre Toulon de neuf ans de Pamela Wright.

    Actualités saut d’obstacles : une victoire à domicile pour Gerrit Nieberg

    L’étape de Leipzig de la Longines FEI Jumping World Cup Western European League a été remportée par le cavalier local Gerrit Nieberg sur Blues D’Aveline CH après un barrage à 12. Il a battu son coéquipier Richard Vogel (Looping Luna) en deuxième position avec le Suisse Pius Schwizer troisième sur Vancouver De Lanlore.

    « J’avais de très bonnes sensations avec mon cheval au premier tour, alors j’ai pensé que j’allais essayer un peu plus et il a fait un travail incroyable ! » dit Gerrit.

    Le doublé Grand Prix de Farrington

    Le cavalier américain Kent Farrington a obtenu d’excellents résultats lors du WEF de cette semaine avec une victoire dans le grand prix Palm Beach Equine Clinic à 50 000 $ sur l’étoile montante Greya, puis le grand prix CSI3 * avec Landon, 10 ans. Sa victoire nationale sur la jument « opiniâtre » Colestus de neuf ans, Greya, est venue du premier tirage dans un barrage de sept chevaux.

    « C’est la première fois qu’elle saute sous les projecteurs », a déclaré Kent. « Alors j’ai essayé de travailler sur son galop normal qui est déjà assez rapide. C’est un cheval très spécial et j’ai trouvé qu’elle avait très bien sauté ce soir. Elle a ses propres idées, mais ce sont mes chevaux préférés car je pense qu’au final ce sont les meilleurs. Lorsque vous pouvez entraîner le cheval à travailler avec vous et utiliser toute son énergie pour aller dans la bonne direction, cela peut être formidable.

    Le numéro 18 mondial a scellé la semaine avec une victoire dans le grand prix CSI3*, battant l’Irlandais Daniel Coyle sur la Gisborne VDL d’Ariel Grange à la deuxième place.

    « Landon est un cheval à grandes foulées, mais le cheval de Daniel est aussi à grandes foulées, et je pense qu’il a fait un parcours incroyable », a déclaré Kent après sa première victoire en grand prix avec le hongre. «J’ai probablement une vitesse de pied un peu plus rapide que lui, mais il a fallu beaucoup de temps pour battre ce tour aujourd’hui parce qu’il laissait tomber des foulées partout sur un énorme galop tout le tour.

    « Mon programme est très spécifique pour chaque cheval. Il a une très grande foulée donc on travaille beaucoup sur lui en essayant de contrôler sa puissance à travers des exercices de contrôle à travers des bâtons, des trucs très simples. Il doit apprendre à contenir son pouvoir. Vous pouvez voir que maintenant, ses parcours deviennent beaucoup plus fluides et son barrage d’aujourd’hui s’est bien passé. Cela valide notre travail.

    « L’année dernière a été une période de reconstruction pour ma chaîne alors que certains de mes principaux chevaux terminent leur carrière internationale. Il est temps pour les jeunes de monter en puissance ; J’ai un groupe de chevaux – le plus âgé ayant 10 ans – qui commence à sauter sur la scène internationale et j’ai hâte de voir ce qui se passera avec chacun d’eux.

    « J’ai une excellente équipe à venir et Landon fait partie de ce groupe, donc ce fut une journée passionnante pour le cheval et notre équipe. »

    Le marié gagnant Denise Moriarty a reçu le prix des mariés de 500 $, par Double H Farm.