Chien qui aboie : les solutions pour stopper les aboiements

chien qui aboie
Un chien qui aboie peut devenir très gênant que ce soit pour son propriétaire, mais aussi pour la famille ou le voisinage. Cela peut même devenir une véritable plaie de la vie quotidienne. La première chose à faire est d’identifier pourquoi votre chien passe son temps à aboyer. Puis à chaque problème, vous pourrez alors mettre en place des solutions.

Identifier les causes des aboiements de votre chien

Pendant une dizaine de jours, vous notez tous les moments où votre chien aboie. Vous n’intervenez pas, vous notez simplement les circonstances, l’heure et la durée. Vous pouvez même demander la contribution de vos voisins en leur demandant s’ils peuvent noter l’heure et la durée des aboiements de votre chien lorsque vous vous absentez de la maison. Il suffit de leur expliquer que vous avez besoin de savoir cela afin de pouvoir remédier au problème. Ils se feront alors une joie de vous aider. Très vite, vous allez définir des moments où cela est plus intense qu’à d’autres. On peut classer dans 4 grandes catégories : l’ennui et la demande d’attention, l’excitation, la défense de son territoire, le stress ou la peur.

Apprendre à votre chien qui aboie la méthode du « stop »

Pour pouvoir gérer les aboiements de votre chien, il faut qu’il soit un minimum obéissant. Pour cela, vous commencez par lui dire « stop », et lui donner une friandise. Vous recommencez plusieurs fois, en lui disant « stop » et en lui donnant une friandise sans raison. Puis il faut introduire un objet, par exemple son jouet préféré. Dès qu’il s’approche de l’objet, dites-lui « stop », et s’il s’avance vers vous, vous lui donnez sa friandise. Vous renouvelez plusieurs fois, afin qu’il imprègne bien la notion. Puis, vous allez tester le stop » en promenant votre chien. Dites-lui « stop » quand il s’éloigne de vous, s’il revient vers vous, vous lui donnez toujours une friandise. Une fois cette dernière notion acquise, vous allez tester le « stop » sur les aboiements de votre chien. Il aboie, vous dites « stop », s’il arrête et vient vers vous, donnez la friandise, sinon, ne lui donnez rien. Vous verrez que cela fonctionne très bien. Une fois la notion de « stop » bien intégrée, vous allez pouvoir introduire le « Aboie ». S’il aboie, dites-lui « Aboie » et donnez-lui une friandise, ainsi de suite jusqu’à ce que ce soit vous qui initiez l’aboiement. Vous aurez alors acquis que votre chien aboie ou se tait sur vos ordres.

Éviter que votre chien qui aboie s’ennuie

Votre chien essaye d’attirer votre attention et ainsi, il aboie intempestivement près de vous toute la journée. Il le fait, car il veut sortir, ou rentrer dans la maison, ou encore parce qu’il a faim, ou qu’il veut jouer, etc. Bref, votre chien s’ennuie et demande votre attention. La méthode du « stop » fonctionne alors très bien. D’autant plus que vous apportez à votre chien l’attention dont il a besoin. Il ne faut pas oublier que même s’il vit dans votre jardin, il est nécessaire de le sortir en extérieur au moins 30 minutes tous les jours afin qu’il se mesure à ses congénères et surtout à leurs odeurs. Ce sont des chiens à qui il est important de laisser des jouets quand on s’absente, afin qu’il soit occupé.

Canaliser l’excitation de votre chien qui aboie

Quand vous rentrez chez vous, c’est un déferlement d’aboiements, car votre chien est particulièrement heureux de vous revoir. De même, lorsque vous le sortez, il ne peut s’empêcher d’ameuter la moitié du quartier quand il rencontre un chat, un chien ou même un humain. La méthode du « stop » est vraiment particulièrement adaptée pour votre animal. En effet, vous ne pouvez pas vous emporter après lui alors qu’il vous fait la fête ou parce qu’il veut jouer avec un autre chien. Si vous apprenez à votre chien à obéir à votre voix, les moments que vous passerez ensembles deviendront de beaux moments de partage.

Maîtriser votre chien de garde

Votre chien est peut-être d’une race dite « chien de garde ». Ses aboiements ne sont donc qu’une réponse à sa génétique. Les bruits et les passages autour de chez vous sont les motifs de ses grognements. Il faut donc éviter à votre chien d’être en contact trop direct avec l’extérieur. Cela peut se faire en gardant un espace pour votre chien qui est loin des clôtures qui donnent sur l’extérieur. Son rôle n’est pas pour autant diminué, mais vous n’aurez des aboiements que si quelqu’un entre sur votre terrain, et non plus quand du monde passe seulement devant chez vous. La méthode du « stop » est aussi essentielle pour un chien de garde.

Contourner la peur et le stress de votre chien qui aboie

Vos voisins vous ont prévenus, ils n’en peuvent plus de votre chien qui aboie toute la journée quand vous vous absentez. Vous avez aussi constaté que votre chien sursaute au moindre bruit, ou qu’il avait tendance à se rapprocher de vous dès qu’il y a des visiteurs, ou des situations sortant de l’ordinaire. Votre chien est donc peureux et stressé. Chaque fois que vous partez, il a peur et stresse. Il le manifeste alors par ses aboiements. A peine entend-il quelque chose, qu’il fait entendre sa voix. C’est une manière pour lui d’extérioriser ses craintes. Vous pouvez lui apprendre la méthode du « stop », mais cela n’a pas un grand intérêt quand vous n’êtes pas là. Il faut donc que vous le fassiez un nid douillet et sans trop de bruit quand vous devez le laisser seul. Pensez également à lui laisser un linge avec votre odeur, cela le rassurera. Il faut essayer de lui trouver un endroit où les bruits sont atténués. En effet, cela lui permet d’avoir moins peur, et d’autre part, si quelques aboiements arrivaient encore, ils ne seraient pas gênants pour vos voisins.

Optez pour un collier anti-aboiements …ou pas

Beaucoup ne prennent pas le temps d’éduquer ou de comprendre leur animal. Ainsi nombreux sont ceux qui utilisent un collier anti-aboiements. Cela n’est pas forcément une bonne initiative. Il s’agit d’envoyer un petit courant électrique à l’animal quand il aboie. Outre le fait que cela ne fonctionne pas bien pour certains chiens, on peut rajouter que ce type de collier n’apporte rien à l’animal. En effet, que ce soit des aboiements de joie ou de peur ou qui accueillent un visiteur, cela ne changera pas votre chien et le fera encore plus craintif. On peut essayer les colliers diffuseurs, l’odeur qui est envoyée quand le chien aboie l’arrête instantanément. Au final, c’est le temps que vous consacrez à votre chien qui fera la différence et l’aide à passer ce cap pour vous faire plaisir.

Written by admin